Les Préférences Motrices / Préférences naturelles

Longtemps, on a cru qu’il n’existait qu’une bonne méthode pour marcher, courir, se tenir debout. 

La recherche avançant, nous nous rendons compte que NON. Au même titre qu’être gaucher ou droitier, chaque individu a des préférences motrices intrinsèques que l’on appelle profil moteur préférentiel.

Nous allons utiliser principalement notre chaîne préférentielle FORTE lors d’un effort de performance, lorsque nous avons de l’énergie, et on basculera vers la chaîne inverse, FAIBLE, en cas de fatigue, de manque d’énergie, ou de phase de récupération.

La connaissance de ces « axes forts », chaînes musculaires principales, permet de performer lors de son mouvement et d’optimiser son effort.

Ce concept peut être appliqué dans tous les sports : Running, Foot, Basket, Rugby, Volley, Tennis, Golf, Natation, Equitation, Sports de combat …

Le lien entre les préférences motrices et la podologie est double :

  • la chaussure va influencer la tension sur vos chaînes musculaires (augmentant la contrainte sur une chaîne faible ou douloureuse lors d’une chaussure inadaptée); une chaussure avec les bonnes caractéristiques techniques (drop/stack/slack/poids etc.) est indispensable à une bonne activité sportive. Le site Podoxygène peut vous aider dans votre choix de chaussure.
  • les éléments de semelles peuvent augmenter ou diminuer la tension sur une chaîne musculaire instantanément. En podologie, nous allons utiliser ces éléments pour retrouver une position d’équilibre faisant céder les tensions musculaires des chaînes lésionnelles.